L'agriculture et l'environnement en bonne intelligence : actualités, initiatives et analyses

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Auvergne-Rhône-Alpes : un technopôle pour l'innovation agricole
C'est une structure « inédite » en Europe, selon ses parties prenantes. L'AgroTechnoPôle de la région Auvergne-Rhône-Alpes, lancé en 2016, est dédié à l'innovation en matière d'agro-équipements et d'agriculture numérique.

L'AgroTechnoPôle veut participer à la révolution robotique du milieu agricole.

C'est un projet à cinq millions d'euros, structuré par des acteurs de la recherche, de l'innovation et de l'agriculture. 150 collaborateurs vont progressivement prendre part à l'AgroTechnoPôle Auvergne-Rhône-Alpes entre 2016 et 2017. Porté par la recherche et l'enseignement (1) et encouragé par des partenaires industriels locaux (Michelin, Limagrain), ce pôle a l'ambition de créer un écosystème d'innovation pour les agro-équipements et l'agriculture numérique. Mobilité, robotique, sécurité, gestion des intrants, numérique… sont au programme de cette démarche d'envergure européenne.

Valider l'adéquation entre recherche et besoins du terrain
Jouant sur les synergies entre acteurs, l'AgroTechnoPôle doit favoriser l'innovation et la créativité, « sans oublier de s'assurer de l'adéquation de ses travaux avec les objectifs de productivité et les exigences sociales et environnementales de l'agriculture », précise l'Irstea, impliqué notamment au niveau recherche, dans un communiqué.

L'AgroTechnoPôle comprend :
- Un AgroTechnoCampus proposant une gamme de modules de formations continues (dès 2016) et initiales (à partir de 2017) répondant aux nouveaux besoins autour des technologies pour l'agriculture.
- Un centre européen de recherche coordonné par l'Irstea, en collaboration avec les partenaires académiques du projet.
- Une plateforme d'innovation Prinsyp (production et intégration de systèmes intelligents et performants) qui sera inaugurée en 2017 sur le site de Montoldre (Allier). Prinsyp, via la création de prototypes et des expérimentations, est appelé à accélérer le développement de nouvelles solutions d'ingénierie et de produits.

Dans l'air du temps
Ce projet aboutit dans un contexte d'évolution de l'agriculture sous la montée en puissance numérique et de la « donnée agricole », dont la création, la saisie et l'utilisation sont au cœur de nombreux projets de recherches. La robotisation de l'agriculture, très présente dans les allées du Salon de l'agriculture 2016, connait également un fort développement.

(1) Irstea, Université Blaise Pascal, Laboratoire d'excellence IMobS3, Institut Pascal, VetAgroSup

E.P. - 10/03/2016
crédit photo : © Irstea / C. Tailleux

Indicateur

Envoyer à un ami
Imprimer
Partager :
À lire également

:. Nouvelle-Aquitaine : 28 millions d\'euros pour le bio - 09/05/2017

:. Situer les OGM dans le champ de la recherche génétique - 03/05/2017

:. Les Coteaux Nantais remportent un prix aux USA - 27/04/2017

:. Colloque agriculture urbaine durable, 6-9 juin, Toulouse (31) - 27/04/2017


Réagissez à cet article (0 commentaire)

Ajouter un commentaire

Votre pseudo
Votre email

Code sécurité à recopier


Votre commentaire doit se conformer à la législation en vigueur en France. Sont Interdits :
- l'incitation à la haine raciale et discrimination
- la négation des crimes contre l'humanité et l'apologie de crimes de guerre
- la diffamation, ce qui porte atteinte à l'honneur d'une personne
- l'incitation au piratage informatique Les modérateurs se réservent le droit de supprimer un commentaire si celui-ci est jugé agressif, grossier ou hors sujet.
- Toute allusion sexiste, homophobe ou raciste sera également effacée, tout comme les messages publicitaires.
BIODIVERSITE, AGRICULTURE BIOLOGIQUE, METHANISATION, AGROFORESTERIE, TRAME VERTE, ECOPHYTO
 
© Terre-ecos mai 2010 | Mentions légales | Plan du site