L'agriculture et l'environnement en bonne intelligence : actualités, initiatives et analyses

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Conflits autour de la banane bio
Les producteurs de bananes des Antilles continuent de soulever le débat. Après une plainte de l’Agence bio, ils avaient reçu l’injonction d’arrêter leurs publicités, jugées diffamatoires, dénigrant les bananes bio importées des pays hors Union européenne. La Fédération nationale d’agriculture biologique déplore qu’ils continuent pourtant leur entreprise de désinformation.

Lors du Salon de l’agriculture 2017, les producteurs de bananes de Martinique et Guadeloupe (UGPBan) ont vanté les mérites de leurs bananes. Même cultivées en agriculture conventionnelle, elles seraient selon eux plus respectueuses de l’environnement que les bananes bio provenant des pays hors Union européenne. Une assertion mal appréciée par le secteur bio. Malgré une injonction judicaire d’arrêter cette campagne à la suite d’une plainte de l’Agence bio, l’UGPBan n’obtempère pas, regrette la Fédération nationale d’agriculture biologique (Fnab).

Une équivalence respectée entre le bio européen et le bio « tiers », selon la Fnab
Pour la Fnab, la concurrence déloyale entre pays de l’UE et pays tiers ne repose pas sur les critères de l’agriculture biologique. Des organismes indépendants sont chargés de vérifier leur conformité avec des audits réguliers. Ils doivent aussi s’assurer de l’équivalence de ces critères entre les différents cahiers des charges. La concurrence déloyale viendrait plutôt  de la main d’œuvre par exemple.

Aujourd’hui, l’UGPBan fait de gros efforts sur la durabilité de ses bananes.  Par le passé, l’utilisation excessive du chlordécone, un insecticide très toxique, a pollué près de 20 % des terres des Antilles. La population présente le taux le plus élevé au monde de cancer de la prostate.

V.D. - 16/03/2017

Indicateur

Envoyer à un ami
Imprimer
Partager :
À lire également

:. L\'agriculture représente 6 à 9 % des emplois « verdissants » - 18/04/2017

:. Présidentielle : un pacte pour l\'agriculture proposé aux candidats - 18/04/2017

:. L\'essor du e-commerce alimentaire - 13/04/2017

:. L\'agriculture aurait été inventée par les fourmis - 13/04/2017


Réagissez à cet article (0 commentaire)

Ajouter un commentaire

Votre pseudo
Votre email

Code sécurité à recopier


Votre commentaire doit se conformer à la législation en vigueur en France. Sont Interdits :
- l'incitation à la haine raciale et discrimination
- la négation des crimes contre l'humanité et l'apologie de crimes de guerre
- la diffamation, ce qui porte atteinte à l'honneur d'une personne
- l'incitation au piratage informatique Les modérateurs se réservent le droit de supprimer un commentaire si celui-ci est jugé agressif, grossier ou hors sujet.
- Toute allusion sexiste, homophobe ou raciste sera également effacée, tout comme les messages publicitaires.
BIODIVERSITE, AGRICULTURE BIOLOGIQUE, METHANISATION, AGROFORESTERIE, TRAME VERTE, ECOPHYTO
 
© Terre-ecos mai 2010 | Mentions légales | Plan du site