L'agriculture et l'environnement en bonne intelligence : actualités, initiatives et analyses

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Imagin'maïs met à l'honneur la créativité des étudiants
Envisager de nouvelles utilisations du maïs, et imaginer leur concrétisation. C'est le défi qu'ont relevé huit équipes d'étudiant participant au concours Imagin'maïs. Le résultat a été révélé le 14 février. Alimentaire, textile, cosmétique, biochimie… la créativité est au rendez-vous.

Jacques Mathieu,directeur général de l'institut technique des céréales, remet le prix de la créativité.

La première édition du prix Imagin'maïs, organisée par les acteurs de la filière maïs, a livré son verdict le 14 février. Huit équipes d'étudiants ont participé. Le prix « durabilité » récompense les candidats proposant de remplacer le coton par de la fibre 100 % cellulosique issue de maïs pour fabriquer vêtements et literie. Un bio aérogel à base d'amidon, aux propriétés super-isolantes remporte le prix « créativité », et enfin, une glace à base de maïs, allégée en sucres et en matière grasse, a su séduire le jury pour la catégorie « faisabilité ».

La synergie agronomie-chimie mise à l'honneur
Le concours a surtout valorisé le travail en équipe. Plusieurs des candidatures étaient le fruit de collaborations entre écoles de chimie et d'agronomie. L'exercice imposait de dépasser le seul débouché, au profit d'un modèle économique et de filière cohérent. « Nous n'aurions pas été capables d'imaginer un business plan avec nos seules connaissances », précise Mathilde, étudiante à l'école nationale de chimie de Montpellier, dont l'équipe a remporté le prix durabilité.

Une image positive du maïs
« Bluffés » par la qualité des candidatures, les membres du jury* ont d'ores et déjà validé l'idée d'un deuxième opus. « Au-delà de leur créativité, nos candidats ont été très loin, prenant en compte les coûts de certaines matières premières, raisonnant économie circulaire et logistique », s'enthousiasme Jacques Mathieu, directeur général d'Arvalis, l'institut technique des céréales. Daniel Peyraube, président de l'assemblée générale des producteurs de maïs, se réjouit quant à lui « de l'image positive que ce type de projets pourrait donner à notre filière maïs, parfois décriée. »

* Association générale des producteurs de maïs, Fédération nationale des producteurs de semences de maïs et de sorgho, Groupement national interprofessionnel des semences et plants, Union française des semenciers.

 

Eloi Pailloux - 16/02/2017

Indicateur

Envoyer à un ami
Imprimer
Partager :
À lire également

:. Vidéo : découvrez les trois lauréats du concours Imagin\'maïs - 16/02/2017

:. Burkina Faso : un accord pour développer la filière soja - 18/01/2017

:. Ouessant : à la recherche d\'un agriculteur… - 17/01/2017

:. Une appli répertorie les points de vente directe - 10/01/2017


Réagissez à cet article (0 commentaire)

Ajouter un commentaire

Votre pseudo
Votre email

Code sécurité à recopier


Votre commentaire doit se conformer à la législation en vigueur en France. Sont Interdits :
- l'incitation à la haine raciale et discrimination
- la négation des crimes contre l'humanité et l'apologie de crimes de guerre
- la diffamation, ce qui porte atteinte à l'honneur d'une personne
- l'incitation au piratage informatique Les modérateurs se réservent le droit de supprimer un commentaire si celui-ci est jugé agressif, grossier ou hors sujet.
- Toute allusion sexiste, homophobe ou raciste sera également effacée, tout comme les messages publicitaires.
BIODIVERSITE, AGRICULTURE BIOLOGIQUE, METHANISATION, AGROFORESTERIE, TRAME VERTE, ECOPHYTO
 
© Terre-ecos mai 2010 | Mentions légales | Plan du site