L'agriculture et l'environnement en bonne intelligence : actualités, initiatives et analyses

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

La Ruche qui dit oui ! booste les circuits courts

Le 21 septembre 2011, la première Ruche qui dit oui ! ouvrait ses portes dans la banlieue de Toulouse. Au 9 avril, le réseau compte  402 ruches et le phénomène s'étend chez nos voisins européens offrant une dynamique nouvelle aux circuits courts.
 

La Ruche qui dit oui ! est un outil de vente en ligne qui met en relation producteurs locaux et communautés de consommateurs.  Un particulier, une association ou une entreprise peut décider de créer une ruche autour d'un lieu accessible à tous : un café, un jardin, une grange, une école,… Le responsable de la ruche contacte alors des producteurs dans un rayon de 250 km qui seront chargés d'approvisionner la ruche en légumes, miel, fruits, viande, fromage, pain…

Des produits locaux en un clic
Parallèlement, la ruche se rempli petit à petit de consommateurs désireux de produits locaux. Chaque semaine, le responsable propose en ligne aux membres de la ruche une sélection de produits fermiers. De son côté le producteur fixe librement le prix de ses produits et le minimum de commandes à atteindre pour livrer la ruche. Les consommateurs ont ensuite six jours pour passer commande sur le site et, si, le minimum des commandes à été atteint, venir récupérer le jour J ses courses.

Flexibilité et lien social
« La Ruche qui dit oui ! offre une très grande souplesse aux consommateurs comme aux producteurs », explique Pierre Alain Moury, responsable des réseau producteurs pour la Ruche-mama*. Les consommateurs sont libres de commander ou non, les producteurs peuvent adapter leur offre d'une vente à l'autre en fonction de leur production. « Le site offre aussi de nombreuses fonctionnalités aux producteurs : un espace commercial personnalisé, une gestion simplifiée des commandes et des factures, un débouché stable,… ».  Au-delà de l'aspect e-commerce, la Ruche qui dit oui ! est aussi une plateforme sociale. Des liens se tissent obligatoirement pendant les distributions mais aussi en ligne. Plusieurs outils participatifs vont dans ce sens : un blog, une page facebook, un espace de dialogue propre à chaque ruche…

La Ruche qui dit oui ! souhaite s'étendre au niveau européen sous le nom de « The food assembly ». « Des ruches existent déjà en Belgique, ajoute Pierre Alain Moury. Des ruches devraient bientôt voir le jour en Italie, en Espagne et en Angleterre. »
 

La Ruche qui dit oui ! en quelques chiffres
402 ruches en France et en Belgique
202 ruches en construction
58 252 clients
2464 producteurs
16,7 % du prix hors-taxe des produits permet de rémunérer le responsable de la ruche ainsi que la Ruche-mama
32 salariés qui travaillent quotidiennement au bon développement du réseau des Ruches

* la « Ruche-mama » chapeaute l'ensemble de ruches
 

Ax.G. - 10/04/2014

Indicateur

Envoyer à un ami
Imprimer
Partager :
À lire également

:. Danemark : 53 millions d\'euros pour l\'agriculture biologique - 22/09/2016

:. Bel et WWF : associés pour une filière laitière durable - 20/09/2016

:. Résistance aux antimicrobiens : le plan d\'actions de la FAO est lancé - 20/09/2016

:. Remplacer les emballages plastiques des produits frais - 15/09/2016


Réagissez à cet article (0 commentaire)

Ajouter un commentaire

Votre pseudo
Votre email

Code sécurité à recopier


Votre commentaire doit se conformer à la législation en vigueur en France. Sont Interdits :
- l'incitation à la haine raciale et discrimination
- la négation des crimes contre l'humanité et l'apologie de crimes de guerre
- la diffamation, ce qui porte atteinte à l'honneur d'une personne
- l'incitation au piratage informatique Les modérateurs se réservent le droit de supprimer un commentaire si celui-ci est jugé agressif, grossier ou hors sujet.
- Toute allusion sexiste, homophobe ou raciste sera également effacée, tout comme les messages publicitaires.
BIODIVERSITE, AGRICULTURE BIOLOGIQUE, METHANISATION, AGROFORESTERIE, TRAME VERTE, ECOPHYTO
 
© Terre-ecos mai 2010 | Mentions légales | Plan du site