L'agriculture et l'environnement en bonne intelligence : actualités, initiatives et analyses

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Loire : la lutte contre le gaspillage alimentaire est lancée
Une vingtaine de représentants d'établissement, chefs de cuisine et élus se sont rassemblés le 11 octobre à Roanne, dans la Loire (42), lors d'un après-midi de réflexion sur la lutte contre le gaspillage alimentaire en restauration collective. Lancé par la Chambre d'agriculture de la Loire et du pays du Roannais, l'événement a permis aux participants d'échanger méthodes et retours d'expériences.

Un après-midi réunissant les acteurs de la restauration collective pour parler lutte contre le gaspillage alimentaire. Organisé à Roanne (42) le 11 octobre par la Chambre d'agriculture de la Loire et du pays Roannais, l'événement commence par un bref rappel réglementaire. D'après la Loi de transition énergétique d'août 2015, l'État et les collectivités ont depuis le 1er septembre 2016 pour obligation d'avoir mis en place une démarche de lutte contre le gaspillage alimentaire dans la restauration collective publique.

Les solutions existent
Ronan de Dieuleveult, de la société de gastronomie collective « Mille et un repas », entre dans le vif du sujet en présentant la méthode « Zéro Gaspil' » à la vingtaine d'élus, chefs de cuisine et représentants de primaires, collèges, crèches et maisons de retraites qui ont répondu présent. La technique semble simple, laissant aux élèves la responsabilité de se servir à hauteur de leur appétit dans une unique assiette, avec la seule obligation de la ramener vide. Elle suppose de réorganiser l'espace de restauration, en transformant le self linéaire en salle avec des pôles entrées, plats et desserts.

Si  les représentants des collèges notamment, dont le budget restreint limite les marges de manœuvre, ont souligné cette difficulté, la méthode suscite l'intérêt et les discussions entre les participants. Qui sont repartis enthousiastes après l'intervention de Florian Vial, chef cuisinier du collège Jean de la Fontaine, sur le travail réalisé dans 38 collèges publics du département : dans certains d'entre eux, la part des produits bio et locaux des repas s'élève sur l'année à 40 %.

En savoir plus sur les démarches lancées par la Chambre d'agriculture de la Loire et du pays Roannais.

 

M.C. - 20/10/2016

Indicateur

Envoyer à un ami
Imprimer
Partager :
À lire également

:. UE : la France a la meilleure stratégie contre les émissions carbone, selon WWF - 11/04/2017

:. Une étude sur la réduction du gaspillage alimentaire - 06/04/2017

:. L\'application Rapidle évolue vers l\'anti-gaspi - 21/03/2017

:. Un appel à candidatures contre le gaspillage alimentaire - 14/03/2017


Réagissez à cet article (0 commentaire)

Ajouter un commentaire

Votre pseudo
Votre email

Code sécurité à recopier


Votre commentaire doit se conformer à la législation en vigueur en France. Sont Interdits :
- l'incitation à la haine raciale et discrimination
- la négation des crimes contre l'humanité et l'apologie de crimes de guerre
- la diffamation, ce qui porte atteinte à l'honneur d'une personne
- l'incitation au piratage informatique Les modérateurs se réservent le droit de supprimer un commentaire si celui-ci est jugé agressif, grossier ou hors sujet.
- Toute allusion sexiste, homophobe ou raciste sera également effacée, tout comme les messages publicitaires.
BIODIVERSITE, AGRICULTURE BIOLOGIQUE, METHANISATION, AGROFORESTERIE, TRAME VERTE, ECOPHYTO
 
© Terre-ecos mai 2010 | Mentions légales | Plan du site