L'agriculture et l'environnement en bonne intelligence : actualités, initiatives et analyses

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Méthanisation : lancement d'une charte de bonnes pratiques
Avec le soutien de Stéphane Le Foll et de Ségolène Royal, l'Association des agriculteurs méthaniseurs de France a lancé sa charte de bonnes pratiques le 21 juin. Les membres se réjouissent des avancées fiscales et législatives, qui semblent de bonne augure pour la filière.

Le 21 juin, Ségolène Royal et Stéphane Le Foll ont été les premiers à signer la charte des bonnes pratiques de l’Association des agriculteurs méthaniseurs de France.

La charte de bonnes pratiques en méthanisation a été lancée le 21 juin lors de l'assemblée générale de l'Association des agriculteurs méthaniseurs de France, AAMF. Ségolène Royal et Stéphane Le Foll, présents pour l'occasion, ont été les premiers à la signer. Elle a pour objectif de « démontrer la qualité du travail et du professionnalisme des adhérents de l'AAMF », dans le but de pérenniser la filière.

Découvrez les huit engagements de la charte en vidéo.

La moitié des méthaniseurs français certifiés d'ici à 2020
L'association s'est fixée comme objectif la mise en conformité avec cette charte de ses 147 adhérents d'ici à 2020. Cela représenterait 50 % des agriculteurs méthaniseurs français. Gestion du digestat, prévention des risques, maintenance, performance... dès cet été, les adhérents pourront s'auto-évaluer en suivant la grille d'audit de la charte pour préparer les contrôles à venir. Les premières certifications sont attendues d'ici à 2018.

Retour de l'optimisme pour la filière
Alors que le panorama de la filière était plutôt sombre en 2015, l'obtention d'avancées fiscales et législatives ces derniers mois rend son optimisme à Alain Guillaume, président de l'Association des agriculteurs méthaniseurs de France.  L'objectif des 1000 méthaniseurs d'ici à 2020, fixé par le plan EMAA, Energie méthanisation autonomie azote, lancé en mars 2013 semble de nouveau atteignable.

H.P. - 28/06/2016

Indicateur

Envoyer à un ami
Imprimer
Partager :
À lire également

:. Brexit : des conséquences pour l\'agriculture européenne - 04/04/2017

:. Viande : quand la filière et les ONG collaborent - 04/04/2017

:. Vers un réseau social 100 % agricole - 22/03/2017

:. Essor record pour l\'agriculture bio en Bretagne - 22/03/2017


Réagissez à cet article (0 commentaire)

Ajouter un commentaire

Votre pseudo
Votre email

Code sécurité à recopier


Votre commentaire doit se conformer à la législation en vigueur en France. Sont Interdits :
- l'incitation à la haine raciale et discrimination
- la négation des crimes contre l'humanité et l'apologie de crimes de guerre
- la diffamation, ce qui porte atteinte à l'honneur d'une personne
- l'incitation au piratage informatique Les modérateurs se réservent le droit de supprimer un commentaire si celui-ci est jugé agressif, grossier ou hors sujet.
- Toute allusion sexiste, homophobe ou raciste sera également effacée, tout comme les messages publicitaires.
BIODIVERSITE, AGRICULTURE BIOLOGIQUE, METHANISATION, AGROFORESTERIE, TRAME VERTE, ECOPHYTO
 
© Terre-ecos mai 2010 | Mentions légales | Plan du site