L'agriculture et l'environnement en bonne intelligence : actualités, initiatives et analyses

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Nouvelle réglementation européenne

Les ministres de l'Agriculture de l'Union européenne, réunis mardi 12 juin à Luxembourg, ont conclu un accord pour un nouveau règlement sur la production bio et son étiquetage. Parmi les nouvelles mesures, on note : l’obligation d’utiliser le logo biologique de l'Union, qui pourra toutefois être accompagné de logos nationaux ou privés, et l’obligation d’indiquer le lieu où les produits ont été cultivés afin d'informer les consommateurs. Il est également convenu qu’un produit fini devra contenir au moins 95 % (en masse) d'ingrédients biologiques pour bénéficier de cette appellation, au lieu de 70 % précédemment, et il pourra contenir des traces accidentelles d'OGM avec une tolérance de 0,9 % au maximum. Aucune modification ne sera apportée à la liste des substances autorisées pour l'agriculture bio et des bases sont jetées pour ajouter des règles concernant l'aquaculture, le vin, les algues et les levures biologiques. Enfin, l’accord prévoit à l’horizon 2011 un examen par l’UE de la réglementation des secteurs de la restauration et des cantines.


Fronde écologiste contre la nouvelle réglementation de l'UE sur le bio

La nouvelle réglementation européenne en matière de produits bio suscite de vives critiques. « Elle ne garantit plus l'absence totale de produits chimiques et d'OGM dans les modes de production des aliments », déplore Yann Wehrling, porte-parole des Verts. « L'Europe vient amoindrir le label bio pour permettre la tromperie des consommateurs et le développement d'une filière bio moins regardante, de type industriel », ajoute-t-il. Pour Monique Marquet, du Mouvement des écologistes indépendants (MEI), « l’UE prend le risque de déstabiliser totalement les agriculteurs qui ont fait l'effort de se lancer dans l'agriculture biologique et, en trompant le consommateur, de diminuer encore la confiance des populations vis-à-vis des instances européennes. » Greenpeace a dénoncé une nouvelle réglementation « qui met en danger le secteur de l'agriculture biologique ». Christian Berdot, responsable de la campagne OGM des Amis de la Terre, s’indigne lui de la duplicité des autorités françaises : « le gouvernement français s’était engagé à ne pas prendre de décisions contraires à nos requêtes avant la convocation du Grenelle de l’Environnement ; pourtant, à la première occasion, il renie ses engagements ! » De son côté, la FNAB avait demandé par courrier à Christine Lagarde de voter contre l’adoption d’un projet, « qui ne tient compte ni de l’avis des opérateurs bio ni de celui du Parlement européen. »
D.C. ; Référence environnement - 14/06/2007

Indicateur

Envoyer à un ami
Imprimer
Partager :
À lire également

:. Des étudiants à la découverte de l’agriculture bulgare - 20/06/2017

:. #DigitAg : accompagner l\'agriculture dans le numérique - 20/06/2017

:. Les Nations Unies en faveur d\'une transition agricole - 07/06/2017

:. La lutte contre le bio-non conforme se généralise - 24/05/2017


Réagissez à cet article (2 commentaires)
bonjour,
Il y aurait une nouvelle pour les BIO, qui consiste a dire qu'il y aurait obligation d'utiliser des produits Bio en priorité, si il y en a, avant toutes autres produits, pour notre production BIO.
eloiclolo - 28/03/2012
bonjour,
Il y aurait une nouvelle pour les BIO, qui consiste a dire qu'il y aurait obligation d'utiliser des produits Bio en priorité, si il y en a, avant toutes autres produits, pour notre production BIO.
eloiclolo - 28/03/2012

Ajouter un commentaire

Votre pseudo
Votre email

Code sécurité à recopier


Votre commentaire doit se conformer à la législation en vigueur en France. Sont Interdits :
- l'incitation à la haine raciale et discrimination
- la négation des crimes contre l'humanité et l'apologie de crimes de guerre
- la diffamation, ce qui porte atteinte à l'honneur d'une personne
- l'incitation au piratage informatique Les modérateurs se réservent le droit de supprimer un commentaire si celui-ci est jugé agressif, grossier ou hors sujet.
- Toute allusion sexiste, homophobe ou raciste sera également effacée, tout comme les messages publicitaires.
BIODIVERSITE, AGRICULTURE BIOLOGIQUE, METHANISATION, AGROFORESTERIE, TRAME VERTE, ECOPHYTO
 
© Terre-ecos mai 2010 | Mentions légales | Plan du site