L'agriculture et l'environnement en bonne intelligence : actualités, initiatives et analyses

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Royal donne le coup d'envoi de l'Agence française pour la biodiversité

La ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, a présenté, le 29 octobre devant le Comité de suivi de la stratégie nationale pour la biodiversité, le dispositif de préfiguration de l'Agence française pour la biodiversité, promise en septembre 2012 par François Hollande dans le cadre de la feuille de route de la transition écologique.
 

Ségolène Royal a annoncé la préfiguration de l’Agence française pour la biodiversité le 29 octobre et a remis un diplôme aux 20 lauréats 2014 de l’appel à reconnaissance de la Stratégie nationale de la biodiversité.

L'astrophysicien Hubert Reeves va parrainer cette future agence dont la création est le principal point du projet de loi qui doit être discuté au printemps 2015. Pour Hubert Reeves, « cette agence devra sensibiliser, former, organiser la connaissance, soutenir les différents acteurs, lancer des projets concrets ». Elle va permettre le rapprochement de structures existantes. Le gros des effectifs, soit 800 sur 1200, doit provenir de l'Office national de l'eau et des milieux aquatiques (Onema).

Missions prioritaires : des propositions début 2015
Ségolène Royal a également présenté « une équipe de préfiguration » qui va être chargée de définir les missions prioritaires de la future agence, ainsi que son fonctionnement, notamment avec les collectivités. Un trio composé d'Olivier Laroussinie, directeur des Aires marines protégées, Annabelle Jaeger, chargée de la biodiversité à l'Association des régions de France, et Gilles Boeuf, le président du Museum d'histoire naturelle, va mener ce travail. Ils feront leurs propositions à la ministre de l'Ecologie début 2015.

« Une urgente nécessité », selon la LPO
A cette occasion, Christophe Béchu, président d'Angers Loire Métropole, a rappelé qu'Angers était candidate pour accueillir le siège de cette future agence. « Face à l'érosion de la biodiversité et aux besoins des territoires, la mise en place d'une telle agence est d'une urgente nécessité », ont commenté dans un communiqué commun les organisations la Ligue pour la protection des oiseaux, Agir pour la biodiversité, Humanité et biodiversité, France nature environnement et Fondation Nicolas Hulot. Selon ces organisations, « il reste de nombreux détails pratiques à régler ». Il s'agira notamment de préciser l'organisation territoriale de l'agence, y compris dans les territoires ultra-marins.
 

M.D. - 04/11/2014

Indicateur

Envoyer à un ami
Imprimer
Partager :
À lire également

:. La loi sur la biodiversité enfin votée - 27/07/2016

:. Apiculteurs et agriculteurs : vers un pacte gagnant-gagnant - 13/07/2016

:. Loi biodiversité : le Sénat a dit son dernier mot - 13/07/2016

:. Une vidéo pour comprendre le lien entre agriculture et biodiversité - 21/06/2016


Réagissez à cet article (0 commentaire)

Ajouter un commentaire

Votre pseudo
Votre email

Code sécurité à recopier


Votre commentaire doit se conformer à la législation en vigueur en France. Sont Interdits :
- l'incitation à la haine raciale et discrimination
- la négation des crimes contre l'humanité et l'apologie de crimes de guerre
- la diffamation, ce qui porte atteinte à l'honneur d'une personne
- l'incitation au piratage informatique Les modérateurs se réservent le droit de supprimer un commentaire si celui-ci est jugé agressif, grossier ou hors sujet.
- Toute allusion sexiste, homophobe ou raciste sera également effacée, tout comme les messages publicitaires.
BIODIVERSITE, AGRICULTURE BIOLOGIQUE, METHANISATION, AGROFORESTERIE, TRAME VERTE, ECOPHYTO
 
© Terre-ecos mai 2010 | Mentions légales | Plan du site