L'agriculture et l'environnement en bonne intelligence : actualités, initiatives et analyses

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Un complément alimentaire réduisant la production de méthane par les ruminants

Des scientifiques de l'Inra ont démontré que l'utilisation d'un complément alimentaire issu de la fermentation d'une céréale par un champignon du genre Monascus réduit jusqu'à 30% la production de méthane chez les ruminants. Des partenaires industriels du secteur de l'alimentation animale sont recherchés pour développer cette technologie.

Les ruminants tels que les bovins ont un estomac compartimenté dans lequel les bactéries décomposent les aliments et génèrent du méthane (CH4) en tant que sous-produit. Une vache laitière produit par exemple environ 90 kg de CH4 par an, essentiellement rejeté par voie orale (95%), ce qui représente une perte de 7% de l'énergie ingérée par l'animal.

Production de méthane réduite de 30 %
Les champignons expérimentés par l'Inra sont traditionnellement utilisés dans la gastronomie chinoise et leur consommation a été autorisée par l'autorité européenne, Efsa. Les chercheurs ont montré qu'un substrat organique fermenté par une souche de l'espèce Monascus ruber et ajouté à la ration de ruminants (moutons) réduit significativement, de 30%, la production de CH4 par ces animaux. Le substrat organique à fermenter par Monascus peut être obtenu à partir de grains de céréales comme le riz, le blé ou le maïs, ainsi que leurs produits dérivés. Autre atout : la fermentation ruminale n'est pas affectée. Les chercheurs ont aussi démontré chez les animaux ayant reçu des aliments fermentés par Monascus une diminution significative du nombre des archées méthanogènes dans le rumen sans que cela affecte les populations de bactéries et de protozoaires.

Le produit provenant de la fermentation d'un substrat organique par au moins un micro-organisme fongique appartenant au genre Monascus pourrait être commercialisé en tant que complément alimentaire ou ingrédient alimentaire bioactif pour réduire la production de méthane chez les ruminants d'élevage.

Inra - 23/10/2013



Indicateur

Envoyer à un ami
Imprimer
Partager :
À lire également

:. Terres de Jim prime l\'innovation environnementale - 13/09/2016

:. Glanage contre gaspillage - Des initiatives pour une production alimentaire plus durable, 4 octobre 2016, Paris - 06/09/2016

:. Un vin landais obtient un label « sécurité alimentaire » - 03/08/2016

:. Une mallette pédagogique contre le gaspillage alimentaire - 27/07/2016


Réagissez à cet article (0 commentaire)

Ajouter un commentaire

Votre pseudo
Votre email

Code sécurité à recopier


Votre commentaire doit se conformer à la législation en vigueur en France. Sont Interdits :
- l'incitation à la haine raciale et discrimination
- la négation des crimes contre l'humanité et l'apologie de crimes de guerre
- la diffamation, ce qui porte atteinte à l'honneur d'une personne
- l'incitation au piratage informatique Les modérateurs se réservent le droit de supprimer un commentaire si celui-ci est jugé agressif, grossier ou hors sujet.
- Toute allusion sexiste, homophobe ou raciste sera également effacée, tout comme les messages publicitaires.
BIODIVERSITE, AGRICULTURE BIOLOGIQUE, METHANISATION, AGROFORESTERIE, TRAME VERTE, ECOPHYTO
 
© Terre-ecos mai 2010 | Mentions légales | Plan du site