L'agriculture et l'environnement en bonne intelligence : actualités, initiatives et analyses

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Un remède contre l’obésité et le diabète

“Du pain à chaque repas !” : c’est ce que recommande la campagne de communication lancée par l’Observatoire du pain ce mois ci dans les boulangeries et la presse (Paris Match et Libération). Cet observatoire, qui rassemble la meunerie française (ANMF) et la boulangerie-pâtisserie (CNBF), a été créé en avril et a notamment pour mission de relayer les travaux du Comité scientifique pluridisciplinaire du pain lancé en 1999 et présidée par le Professeur Claude Chabrol. Les études montrent que manger du pain permet de lutter contre l’obésité et les risques de diabète. Or, la toute dernière étude publiée par l’Observatoire du pain pointe une trop faible consommation de cet aliment au petit-déjeuner et au goûter. Parer à ce déséquilibre est donc l’objectif de cette campagne, soutenue par le PNNS, le programme national de nutrition santé.



Trois questions à Pascale Modaï, médecin-nutritionniste

Campagnes et environnement : Les Français mangent-ils correctement ?
Pascale Modaï : Globalement non. Il y a un déséquilibre nutritionnel : nous mangeons trop gras et pas assez de sucres. Nous recommandons 50 à 55 % de glucides et 30 à 35 % de lipides dans l’alimentation. Or, les Français consomment 39 à 41 % de glucides et 38 à 40 % de lipides. Ce déséquilibre participe à l’épidémie d’obésité.

C & E : Comment le pain peut-il rééquilibrer l’alimentation des Français ? 
P.M. : 100 grammes de baguette classique contiennent 56 grammes de glucides complexes pour seulement 1 gramme de lipide et 255 kilocalories. Il rééquilibre donc une alimentation trop grasse.

C & E : Mais la consommation de pain a fortement diminué….
P.M. : Réhabiliter le pain à tous les repas est l’objectif de cette campagne car l’étude publiée par l’Observatoire du pain montre une plus faible consommation au déjeuner et au goûter. Pourtant, un sandwich poulet-crudités pèse 196 kcal, contre 309 pour une quiche lorraine ! Pour le goûter des enfants, il faut savoir qu’un quart de baguette avec 20 grammes de chocolat libère le même nombre de calories que 2,6 biscuits fourrés au chocolat. Et essayer de faire manger seulement 2,6 biscuits au goûter à un enfant : c’est mission impossible, le paquet y passe… Le pain est une solution simple au déséquilibre nutritionnel !


 
S.Ay. ; Référence environnement - 19/09/2006

Indicateur

Envoyer à un ami
Imprimer
Partager :
À lire également

:. L\'Europe s\'engage contre le gaspillage alimentaire - 23/05/2017

:. UE : la France a la meilleure stratégie contre les émissions carbone, selon WWF - 11/04/2017

:. Un appel à candidatures contre le gaspillage alimentaire - 14/03/2017

:. Lutte contre l\'accaparement des terres : la loi est votée - 15/02/2017


Réagissez à cet article (1 commentaire)
Du pain complet ou d'orge et ce serait meilleur!
Neantissimo - 07/11/2011

Ajouter un commentaire

Votre pseudo
Votre email

Code sécurité à recopier


Votre commentaire doit se conformer à la législation en vigueur en France. Sont Interdits :
- l'incitation à la haine raciale et discrimination
- la négation des crimes contre l'humanité et l'apologie de crimes de guerre
- la diffamation, ce qui porte atteinte à l'honneur d'une personne
- l'incitation au piratage informatique Les modérateurs se réservent le droit de supprimer un commentaire si celui-ci est jugé agressif, grossier ou hors sujet.
- Toute allusion sexiste, homophobe ou raciste sera également effacée, tout comme les messages publicitaires.
BIODIVERSITE, AGRICULTURE BIOLOGIQUE, METHANISATION, AGROFORESTERIE, TRAME VERTE, ECOPHYTO
 
© Terre-ecos mai 2010 | Mentions légales | Plan du site